Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lepainpartage.com

Stratégie du capitalisme

10 Septembre 2014 , Rédigé par Roro Publié dans #Questions de société

2) La Stratégie du capitalisme
Le propre du capitalisme n’est pas de produire pour satisfaire les besoins; mais de réaliser des profits sur la vente des marchandises. Cela le conduit à mettre sur le marché un maximum de produit, d’effectuer une politique de l’offre. Cette offre est plus importante que la demande, en tout cas de la demande solvable. Afin d’écouler ses marchandises il sera amené à baisser les prix, ce qui conduit pour lui à une baisse « tendancielle du taux de profit ».
Pour palier à cette situation le capitalisme à recours à un certain nombre de dispositions.
_ L’extension du marché pour ouvrir des débouchés plus grands. Ce qui amène à la baisse toujours plus importante des barrières douanières notamment.
_ La baisse du cout des matières premières. Ce qui à justifié le colonialisme afin de s’accaparer à bon compte de ce dont il avait besoin. Après la libération des peuples c’est le néocolonialisme qui a permis de continuer le pillage …..
_ L’accroissement de productivité, afin de baisser les couts de fabrication. Pour cela il s’est appuyé sur le machinisme et l’amélioration des techniques qu’il a favorisées. (C’est en cela qu’il a été un facteur de progrès économique. Il a été aussi un facteur de progrès social d’une façon relative dans la mesure où les travailleurs ont mené un combat de lutte de classes et ont put obtenir des améliorations de leur conditions)
_ La baisse du montant versé aux salariés. Comme il n’est pas possible de baisser les salaires, pour en baisser malgré tout le cout, il va être procédé à l’inflation. Ce qui aura le même résultat mais ne mobilisera pas ou dans une moindre mesure la défense des salariés.
Dés l’instant où l’on produit plus que l’on consomme, au fur et à mesure du développement de la production la logique serait de diminuer progressivement le temps de travail pour donner un emploie à chacun. Cela nécessiterait de partager aussi les richesses et ce n’est pas la logique du capitalisme qui est de permettre aux possédants de faire des profits, considèrent les ouvriers comme des moyens de production au même titre que des machines et laissent de coté des millions de sans emploies.
L’aménagement de la société à vu progressivement des services se mettre en place dans les domaines divers, la santé, les transports, l’enseignement, la culture, etc. Tout cela conduit à ce qu’un emploie dans l’industrie conduise de par la consommation qu’il entraine et par voie de conséquence l’activité qui découle de cette consommation, c’est prés de deux autres emploies qui sont crées (Ils sont dits « emploies induits ») C’est ce qui nous amène à constater que la consommation est le moteur de l’économie. (À ce stade on peut faire la relation avec la fausse solution de l’austérité…..)
C’est pour cette raison que l’austérité et la réduction d’emploies dans divers domaines, pour obtenir un équilibre budgétaire se traduit par une aggravation de la situation puisque le fait de ne plus financer des emplois se traduit par une augmentation du chaumage décuplée et une réduction de l’activité. D’où une réduction des rentrées fiscales et sociales.
Nous savons aussi que le problème de la dette est en réalité la question de la dette illégitime, c'est-à-dire les emprunts qui ont étés contractés par l’état, pour palier le manque à gagner en raison des cadeaux fiscaux aux plus riches.......

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article