Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lepainpartage.com

Quelle France et Quelle Europe

21 Juillet 2016 , Rédigé par Roro Publié dans #Questions de société

Insoumis à l’Europe des riches


D'aucuns continuent à prétendre qu'on peut en France faire une politique sociale sans changer les règles de l'union européenne. Je craints que les «changements » envisagés par ceux-ci ne soit pas à la hauteur des enjeux. La loi « travail » dictée par les instances Européennes, les menaces qui pèsent en ce moment sur l'Espagne et le Portugal après la Grèce, , le dumping social auquel nous assistons ne sont que quelques éléments qui démontrent que cette UE est totalement au service des groupes capitalistes multinationaux, contre les travailleurs et contre les peuples. Les divers traités interdisent aux états de mener leur propre politique. Déjà Chirac en 1995 disait ne pas pouvoir appliquer son programme électoral du fait des exigences de l'Europe.
C'est pour cela qu'il faut envoyer à la tète de l'état un gouvernement et donc un candidat lors de la présidentielle qui désobéira aux traités, qui les contestera et imposera la remise à plat des orientations de l'union. La France est forte, elle peut le faire. Bien entendu dans le cas ou nous n'obtiendrions pas satisfaction la sortie ne serait pas tabou parce qu'on nous y contraindrait. Entre se soumettre ou se démettre on ne se soumettrait pas comme y a été contraint ce petit pays qu'est la Grèce.
L'expression de Jean-Luc Mélenchon résume bien ce que doit être la démarche « l'Europe tu la change ou tu la quitte »
Pour changer l'Europe il ne suffit pas de vœux pieux, il faut s'engager fermement devant le peuple. Cette question s'invite d'elle même avec force dans la campagne des présidentielles. Pour changer la politique en France il faut changer les orientations de l'Union Européenne, et pour cela il faut présenter un candidat en conséquence. Nous avons le programme, c'est l'humain d'abord , nous avons le candidat, c'est Jean-Luc Mélenchon.
Par contre, il n'est pas rassurant de constater que certains recherchent un candidat, un de plus. Sous prétexte de « rassemblement » pour rajouter à la division sur la base d'alliance avec les réformistes partie prenante du parti au pouvoir. Si cette démarche aboutissait cela signifierait de fait un accord sur un programme minimum qui ne manquerait pas de passer au compte de perte et profit la question de l'Europe qui est essentielle. Heureusement la « France insoumise » porte l'espoir.Les enjeux dans la perspective de 2017 sont extrêmement importants, la seule politique qui vaille c'est la rupture avec le libéralisme au niveau du pays et de l'Europe.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Colin 23/07/2016 08:55

Ce papier a été écrit le 13 Juillet dernier au lendemain d'un débat auquel j'ai participé et pour lequel le compte rendu journalistique n'a pas été très fidèle à toute la réalité des discussions, mais seulement de ce que les organisateurs ont bien voulu donner à voir.