Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lepainpartage.com

Comment ne pas s'engager

14 Février 2017 , Rédigé par Roro Publié dans #Questions de société

La situation du pays continue à s‘aggraver. Il est clair que la France est riche, mais les inégalités n’ont jamais été aussi grandes. D’un côté les actionnaires, les spéculateurs de toutes sortes, les PDG, les hommes politiques liés à l’oligarchie financière, s’empiffrent avec des sommes indécentes. Ils trichent avec l’impôt sans être inquiétés, alors qu’un malheureux qui vole un paquet de pâtes pour survivre se retrouve immédiatement en prison. Dans les villes des sans domicile fixe sont à la rue par des températures à moins 10 degrés sans que cela ne gêne personne.

Je ne peux pas exprimer à quel point j’ai envie de crier ma colère.

Il y a l’urgence sociale d’abord et ce n’est pas simple quand il manque réellement la détermination de trouver les solutions. C’est un sujet qu’il conviendra d’approfondir (à suivre).

Les inquiétudes sur la démocratie, la sécurité, l’avenir de notre république ne sont pas hors sujet quand on pense à l’affaire Téo notamment… ( d’autant qu’il n’est pas le premier à subir les mêmes sévices)

Les élections qui arrivent constituent un enjeu considérable.

Le système libéral, (cela fait plus soft que capitaliste quand même, allons voyons) conduit à toujours plus de concurrences et donc de concentrations. Par conséquent toujours plus de sacrifices pour ceux qui produisent les richesses afin que la concurrence puisse se faire sans toucher aux dividendes ! là, est la pierre de touche.

Dépasser le système est-il possible ? bien entendu, mais encore faut-il s’en donner les possibilités. Pour cela, il faut d’abord ne pas écouter les sornettes que nous diffusent les grands moyens d’information détenus par les milliardaires qui ont intérêt à laisser penser que les choses ne peuvent pas être autrement parce que c’est comme cela un point c’est tout. En gros l’idée est que si cela va mal, « c’est mieux que si c’était pire ». Quelle est la solution ? la seule possible, consiste à rassembler ceux qui veulent les changements sur un projet global puis un programme assez précis pour bien en montrer la faisabilité, dans un mouvement pluraliste. C’est ce qu’a fait « la France insoumise en s’appuyant sur le programme de 2012 « l’humain d’abord » en le travaillant avec des milliers d’intervenants et en le retravaillant encore dans plus de détails. Parce qu’il n’est pas constructif ni persuasif de faire des promesses chiffrées importantes si on n’est pas en mesure de convaincre que les moyens pourront se situer à la hauteur nécessaire. En dehors d’un coup de pouce aux minima sociaux et au SMIC, l’amélioration des conditions de vie ne se sera que la conséquence de la remise en cause des profits du capital. Les milliers qui ont travaillé sur le programme se considèrent solidaires et comptables de leurs engagements.

Alors que la France insoumise possède un programme « l’avenir en commun» qui engagera la société vers plus de justice pour aller vers la mise en place de nouveaux rapports de production, et travaillera à la sauvegarde de la planète, elle constitue un mouvement que peuvent rejoindre tous ceux qui le veulent en gardant leur indépendance. Elle a à sa disposition un candidat de valeur avec Jean-Luc Mélenchon.

Qui y a-t-il en face ?

...Chercher le programme !

Le pen, pas de programme en dehors des copier coller qu’elle pratique pour mieux tromper les électeurs, alors que par ailleurs elle n’est que le chien de garde du capitalisme. Elle n’est pas anti système mais plutôt nanti système

Fillon, pas de vrai programme en dehors de faire suer le « burnou » au pauvre peuple remettre en cause les services publics (lui aussi) …

Macron l’homme de la banque qui a été le conseiller de François hollande ne veut pas dévoiler de programme parce cela vaut mieux pour lui...

Hamon, en dehors des copier-coller sur Mélenchon dans le but de faire le chantage au mieux placé et du revenu universel, idée de propagande dont il ne sait pas comment elle s’appliquera n’ira pas bien loin quand il sera passé sous les fourches caudines de la synthèse du parti socialiste et que leurs élus députés à l’assemblée seront les mêmes pour la plupart que ceux qui ont voté la loi El-Komri. D’autant qu’on a l’habitude des mots d’ordre qui ne servent que d’appâts. On a donné

Quand on pense qu’un programme constitue l’engagement de candidats susceptibles de le mettre en place, que cela ne peut être fait concrètement en quelques jours sur le coin d’une table.

Souvent les gens réagissent avec des jugements émotionnels, en fonction des « informations ». De la propagande qu’il leur est diffusée par les médias. Ces mêmes médiats au service de ceux qui les possèdent. « Allez y les pauvres piou-pious aller voter puisqu’on vous le dit et pour ceux dont on vous dit qu’ils vont gagner. Le programme ?  qu’avez-vous donc besoin de programme ? »

… Essayons quand même de penser que les puissants « ne sont grands que parce que nous sommes à genoux »

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article