Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
lepainpartage.com

Rentrée d'automne 2015

5 Octobre 2015 , Rédigé par Roro Publié dans #Questions de société

J’ai pour habitude d’être discipliné et d’agir de concert dans un cadre collectif, si non nous n’arriverions à rien. Ce n’est pas sans faire valoir ma différence sur certains sujets. Lors de la préparation des élections départementales, j’avais émis l’idée qu’au second tour de scrutin notre liste de rassemblement alternatif ne se maintienne pas (sauf évidemment s’il était possible de l’emporter au second tour) et n’appelle pas à voter pour les socialistes, mais déclare qu’il leur appartenait de s’engager ou non sur la base de notre programme. Ceci afin de donner des gages à notre électorat. S’ils veulent les voix de nos électeurs c’est à eux à aller les chercher ! Je n’ai pas été suivi. Mais devant la situation nos candidats du canton de Seilhac ont adopté cette attitude la, celle de la raison. (Dans le cas contraire, alors que la liste conduite par le PCF sur Meymac mille vaches, a appelé à voter socialiste au second tour, le positionnement à l’opposé sur chaque canton cote à cote aurait fait mauvais effet. Certains partis ayant signé la charte avec l’intention de ne pas la respecter… bref. Amateurisme ? Ou apprentis sorciers. )

De la même façon, je pense que pour les régionales le maintient au second tour s’impose si c’est possible. Dans le cas contraire, où la liste front de gauche ferait moins de 10% il faudrait envisager une alliance avec EELV pour le second tour dans la mesure des possibilités. Si cela n’est pas possible, une alliance politique étant exclue avec les socialistes, cela ne me dérangerait pas que nous allions à une alliance technique avec eux et les verts.

Une alliance technique ne suppose nullement une soumission mais au contraire permet à chacun de garder son programme, son indépendance tout en ayant une représentativité qui permet de porter ses idées. Si non, nous n’existons pas. Ce sera la ligne suivie par les tètes de listes communistes qui veulent avoir le maximum d’élus et qui iront négocier. Je ne ferais pas de commentaires à ce sujet, mais finalement, à la réflexion, je n’y suis plus opposé, parce que dans un an et demi nous changerons de majorité à la tète de l’état. Alors nous aurons besoin de représentants pour ferrailler dans les instances élues. Les positionnements visant à considérer qu’il faut battre l’équipe actuellement en place n’aura plus de sens. La question qui se pose est: comment cette attitude sera perçue par l’électorat ? En dehors de quelques récalcitrants. Je n’ai pas toutes les réponses mais j’ai l’habitude de constater que souvent on prend les électeurs pour de novices. Alors Qu’ils savent souvent faire la part des choses mieux que beaucoup qui se prennent pour des stratèges. La question étant de savoir dans quel état d’esprit les choses se font. Si c’est pour faire référence à un éventuel rassemblement de la « Gôche », pour moi il n’en et pas question, je ne vais en développer les raisons qui sont évidentes. Le texte de l’accord du front de gauche qui vient d’être publié me satisfait bien et aux cotés de Dartignole, la présence de Stéphane Lajaumont pour « Ensemble » et Laurence Pache au nom du « Parti de Gauche » est une garantie incontestable.

Lire la suite