Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lepainpartage.com

Davignac le 02 Aout 2008

10 Août 2008 , Rédigé par Roro Publié dans #promotion du livre


La fête du terroir 



Le stand du livre en premier plan Paulette Comte de Montaignac auteur de " La Louise" et " Marie du Coustalou"











Pendant le "pot offert par la municipalité, en premier plan Muriel Gaye, présidente de l'école de bourrée puis Mr Barroux, le libraire











Les élus en conciliabule, le deuxième en commencant par la gauche Daniel Caramiot maire de Davignac avec une partie de ses collègues. Etaient présents, les maires du canton, les conseillers généraux de meymac, Egletons, Sornac  et le député. Il ne m'a pas été possible de les faire rentrer tous sur la photo, mais leur présence  montre l'interêt de cette manifestation  



..... Et Bien sur La musique avait
toute sa place.
 La journée s'est terminée  avec les groupes de folklore du foyer de Rozier d'Egletons et l'école de bourrée de Davignac



















Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Roro 13/08/2008 14:40

Bien sur lorsqu'on parle de Davignac on a en mémoire le visage de "JOJO" notre ami Joseph Lacassagne qui avit sut fédérer les énergies pour faire vivre ce pays.

Roro 13/08/2008 14:34

Dominique a d'autant plus raison que le festival de printemps avait lieu auparavant au lieu dit de Roufiat surla commune de Davignac y participait le village de vacance de La Courneuve. Daniel Caraminot était responsable de la bourrée deja à cette époque. A noter que Muriel Gaye responsable de la bourrée est aussi adjointe au maire.( c'est ce que je viens de voir sur le site des maires de la Corrèze, mais aussi et que j'ai écorché son nom, je vais le rectifier,pourtant je connais assez la famille)

Dominique 19 13/08/2008 10:32

Davignac est, depuis longtemps un haut lieu de la culture en milieu (très) rural. Comme quoi, lorsqu'on entend dire, parfois, que pour gérer une petite commune, l'étiquette politique n'a pas d'importance, c'est faux. Certes, une Municipalité est plus là pour "inciter", aider et encourager, que pour organiser elle-même.Encore faut-il une vraie volonté politique d'accompagner les initiatives. Avant d'être maire lui même, D. Caraminot a longtemps été le président de la "Bourrée de Davignac", véritable animateur culturel, dont le rôle dépassait la promotion du folklore local. J'en veux pour preuve la tenue du "Festival de printemps", chaque année sur la commune. Un véritable pari fou que de lancer ce festival et une véritable gageure que d'arriver à le maintenir ! Le maire précédent, le regretté Joseph Lacassagne, n'était évidemment pas pour rien dans cette aventure qui lui survit. Je ne suis pas étonné que Davignac réussisse aussi une belle fête du livre ; c'est dans l'esprit local...