Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lepainpartage.com

Un ancètre sous Napoléon

20 Mai 2013 , Rédigé par Roro Publié dans #Perre Estagerie

 

Pierre Estagerie

 

    Il a 21 ans et demi lorsque Pierre entre à l’armée au service canonniers dans une compagnie du 5èm bataillon de la Corrèze, le 2 Février 1794. Il est nommé lieutenant en second le 1è Octobre 1794 puis embarqué sur le vaisseau   « le sans culotte » sur la méditerranée le 20 Février 1795. C’est un navire de commandement d’une flotte de treize bateaux de guerre qui participe à la bataille de Gènes.  L’amiral Martin est au commandement, au large de la ville, face au cap Noli ce 14 Mars 1795 au cours de laquelle la flotte Française  affronte une coalition de Napolitains et  britanniques, qui sortent victorieux. Le sans culotte impressionne par sa puissance de feu, ce qui ne suffit pas, les navires « ça Ira » et « censeur » seront pris, pendant que le navire hopital « l’Illustrious » sera détruit au cours de la bataille.  Précédemment, le sans culotte portait le nom de Dauphin Royal, plus tard il sera rebaptisé L’Orient sous le commandement du capitaine Casabianca et servira de bateau amiral, il transportera l’armée de Bonaparte lors de ces campagnes en méditerranée.

 

  Pierre Estagerie est incorporé à l’armée d’Italie le 28 Décembre 1799 au cours cette campagne, il sera nommé lieutenant en premier le 6 Mai, il y restera jusqu’au 4 Février 1801. Nommé lieutenant à la première compagnie de Marseille le 29 Aout 1801. Il épouse le 25 Février 1802 Marie Thérèse Félicité Barbaroux à Colmar. Un premier enfant naitra un an plus tard sous le nom de Bernard Joseph (celui-ci sera avoué, époux Maroubie et décèdera  à Lagarde Enval le 12 Décembre 1840) Retiré avec traitement de réforme du 6 Mai 1802, il est remis en activité  le 7 Juillet 1803 comme Lieutenant à la 90 ième compagnie de garde côte, puis comme Capitaine à la 89 è Compagnie de la même arme. Un deuxième enfant verra le jour en 1804 dénommée Marie Claudine Césarine. (Elle décèdera à Lagarde le 10 Aout 1878 Veuve Perrier François) …………………… à  Suivre 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Roro 20/05/2013 16:20

Merci, Dany pour ton mot.
La généalogie en soit est intéressante, mais c'est les relations avec l'histoire qui sont passionnantes.
Bises

Ionard 20/05/2013 12:22

Bonjour Roger
Tu fais de la généalogie? c'est extra n'est ce pas? moi aussi j'ai eu un ancêtre qui a été décoré de la médaille de Saint Hélène!!
Bises
Dany